Vues :

Nous savons que c’est une très vieille pratique et que les utilisateurs ont du mal à se départir de leurs habitudes, nous avons déjà expliqué dans nos webinars ce qui suit mais apparemment il faut encore et encore expliquer pourquoi il ne faut pas imposer les longueurs de déversement.

Quand le déversement concerne qu’une seule barre (un poteau simple ou une barre entre bracons), éventuellement vous pouvez continuer à imposer les longueurs de déversement que ce soit par une valeur de longueur (ld) ou par un rapport de barre (ld/lb), de groupe (ld/lg), de distance de pannes, … mais autant utiliser le mode Auto même pour une seule barre.

L’option Auto a été développée dans la version 2002 de Melody Portique, ça fait environ 17 ans !!!

Cette option est activée par défaut mais certains utilisateurs continuent à la désactiver pour imposer les longueurs de déversement, grrr !

Pour le déversement d’une seule barre, par exemple les poteaux du portique suivant (portée 20m avec toutes les autres valeurs par défaut), imposer une longueur de déversement (poteau de gauche, barre n°1) égale à la longueur du groupe 101 donne exactement le même résultat correct (taux de travail=92%) que le mode Auto (poteau de droite, barre n°8) :

Déversement d'une seule barre (par longueur imposée et par tronçon)

Figure 1: Déversement d'une seule barre (par longueur imposée et par tronçon) 

L’affichage des tronçons de déversement (ailes supérieures et inférieures en bleu ci-dessus) s’obtient en mode analyse par le raccourci « L » comme « Lateral Torsion Buckling ».

Par contre, si on crée un nœud à 1m de la tête de ces poteaux, le taux de travail du poteau de gauche change et celui-ci « ne passe plus », la barre n°9 du haut travaille à 133% alors que le poteau de droite travaille toujours à 92% (barre n°10) qui est le taux de travail juste :

Résultats faux quand on impose une longueur de groupe à une suite de barres qui déversent

Figure 2:  Résultats faux quand on impose une longueur de groupe à une suite de barres qui déversent 

Résultats justes quand on utilise le mode Auto (tronçons de déversement)

Figure 3: Résultats justes quand on utilise le mode Auto (tronçons de déversement)

Voici l’explication et la raison pour laquelle il faut utiliser les tronçons de déversement

Tout vient du moment critique de déversement élastique Mcr (annexe M de l’Annexe Nationale EN1993-1-1) qui dépend des coefficients C1 et C2 (en CM66, Mcr dépendait de C) :
 

  • Quand vous imposez des longueurs de déversement, Melody prend chaque barre et calcule C1 et C2 en fonction des moments Mw et Me à chaque extrémité (début et fin) de chaque barre.
    • Pour la barre n°8 du bas de poteau, C1 est égal à 1.77 ce qui est correct (moment nul à une extrémité et maximum à l’autre extrémité, voir table M.1 de l’Annexe Nationale pour Ψ=0)
    • Par contre, la barre n°9 du haut, le C1 n’est pas 1.77 mais celui d’une barre ayant deux moments de même signe qui est plus défavorable (C1 plus petit d’où un Mcr plus faible) et à laquelle on applique la longueur totale du poteau.
       
  • Avec le mode Auto, Melody prend les moments aux extrémités de chaque tronçon de déversement et donc toutes les barres ont le même C1 et le même Mcr.

Le poteau 101 est faux par longueur imposée, le poteau 102 est correct par mode Auto

Figure 4: Le poteau 101 est faux par longueur imposée, le poteau 102 est correct par mode Auto

En mode Auto, les longueurs de déversement de chaque aile sont déterminées automatiquement à partir des conditions de maintien aux extrémités des tronçons :

Les conditions de maintien des ailes

Figure 5: Les conditions de maintien des ailes

Conditions de maintien

Longueur de déversement

Non-Non

Longueur du tronçon

Oui-Non ou Non-Oui

0.7 x Longueur du tronçon

Oui-Oui

0.5 x Longueur du tronçon

Pour les arbalétriers, par défaut, Melody considère que les ailes sont tenues par les encastrements sur les ailes des poteaux (ce qui sous-entend qu’il y a des raidisseurs transversaux dans les poteaux) et que les ailes ne sont pas tenues aux faitages :

Le déversement par défaut des arbalétriers

Figure 6: Le déversement par défaut des arbalétriers 

Dans le SP2 de Melody 2019 (parution dernière semaine de février 2019), l’option Auto est renommée en « Tronçons (recommandé) » pour que l’impératif d’utiliser les tronçons de déversement soit plus explicite.

Produits connexes Graitec Melody
GRAITEC Services
Training
Prestations
Développements
Version d’evaluation gratuite
GRAITEC Produits
Advance Design
Advance Workshop
Advance BIM Designers
PowerPack pour Revit®
PowerPack pour Advance Steel
Autodesk Produits
Collections
Subscriptions
Cloud services
Advance Steel
Revit®
Autocad®

GRAITEC GROUP 2018 | WE'VE UPDATED OUR PRIVACY NOTICE - Click here to find out more about how we collect, store and handle your personal data and your rights.